Podium à Zinal pour Arnaud

Hello tout le monde,

C’est avec un plaisir non-dissimulé que je vous partage ma deuxième place décrochée lundi au super-G coupe d’Europe de Zinal! J’ai manqué la victoire pour un petit centième mais je suis tout de même très content de ma performance personnelle!

Après près d’un mois sans course (pause de fin d’année oblige), je ne savais pas trop à quoi m’attendre. Comme j’avais le dossard 13, je suis parti derrière les favoris mais suis arrivé premier avec 77 centièmes d’avance. Je n’y croyais pas, à tel point que j’ai demandé autour de moi si le chronométrage était bien correct… Ensuite, j’ai vu les autres terminer derrière, et j’étais encore largement en tête après les 30. Au fur et à mesure, la piste s’est un peu accélérée avec le soleil sur le plat final tout en restant assez bonne sur le mur du haut. Ce qui a permis à des dossards élevés de rentrer dans les dix premiers (le 76 a même fini 10e). Jusqu’au 39, Lars Rösti, qui me passe devant pour un centième… Mais je ne me suis pas vexé pour autant, c’est la loi du sport ; peut-être que les centièmes seront en ma faveur la prochaine fois ; et à tout prendre, c’est mieux d’être dépassé par un Suisse. Cette deuxième place constitue le meilleur résultat de ma carrière, et mes meilleurs points FIS.

Là, je vais me plonger dans les livres car j’ai des examens universitaires samedi. Dimanche, je vais partir pour Orcières, en France, où je m’étais blessé l’année passée. La semaine prochaine sera très importante pour la Coupe d’Europe, avec 2 descentes, 1 super-G et 1 combiné. En tout, il reste deux super-G et je suis actuellement 4e du classement de la discipline. Mon objectif de la saison est de terminer dans les trois premiers, afin de décrocher une place fixe en Coupe du monde. Et c’est parfaitement jouable puisque je ne suis qu’à 11 points du podium. A titre indicatif, le centième perdu sur le vainqueur le premier jour à Zinal m’a coûté 20 points et 7 centièmes de mieux le second jour m’auraient rapporté là encore 20 points de plus. C’est donc très serré, et tout reste possible.

 

En action ce lundi sur le super-G coupe d’Europe de Zinal.