Arnaud Boisset gagne son premier Super-G FIS!

La saison venant de commencer, je me permet de vous faire un feedback sur la fin de ma préparation et le début de la saison.
Fin octobre, nous avons abandonné notre programme d’entraînement sur les glaciers suisses pour nous rendre à Pitztal, en Autriche, puis à Diavolezza, et enfin à Zinal. Si les conditions étaient bonnes, voire parfaites, les pistes n’étaient malheureusement pas assez longues ni assez sûres pour de la vitesse. Personnellement, cela ne m’a pas vraiment dérangé car j’estimais que nous n’avions pas fait assez de technique. Du coup, j’étais content de remettre les skis de slalom et de géant.
Ma saison devait débuter par des super-G à Tignes mais ces épreuves ont été annulées en raison d’importantes chutes de neige. Si bien que je me suis retrouvé un peu désœuvré pendant une semaine. Dans ces conditions, pourquoi ne pas participer aux slaloms FIS de Diavolezza ? Certes, j’avais eu en tout et pour tout cinq jours d’entraînement en slalom cet été, mais plutôt que de rester à la maison en rongeant mon frein, j’ai préféré me replonger dans le bain de la compétition. Bon, les résultats ont été plutôt décevants, pas à la hauteur des qualités que j’avais démontrées par le passé dans la discipline mais ce n’était pas grave, l’essentiel était de retrouver le rythme de course.
La semaine dernière, lundi et mardi, nous nous sommes entraînés à Zinal avant d’y disputer deux géants FIS. J’étais satisfait de mon niveau technique, cela faisait même un certain temps que je n’avais plus aussi bien skié en géant. J’ai fait des courses dans l’ensemble bonne il manquait juste un peu de prise de risque pour jouer les tous premiers rôles.
Cette semaine enfin, nous avons disputé des courses de super-G à Zinal. Comme nous aurons les coupe d’Europe sur cette même piste d’ici deux semaines, beaucoup d’équipes étrangères avaient fait le déplacement (Italie, France notamment). J’ai effectué une excellente première course avec une grosse prise de risque cette fois, et ça a payé! J’ai en effet remporté la première course avec une avance confortable sur mes concurrents. C’est la première fois que je gagne une course FIS de super-G et celle-ci a une saveur particulière vu le beau monde présent au départ. Pour situer c’est une performance qui va me faire gagner des rangs dans la hiérarchie mondiale pour passer de la 130ème place à la 80ème! La saison est donc lancée et je compte continuer à surfer sur cette vague de confiance pour performer lors des premières coupe d’Europe.
Merci pour votre soutien!
Meilleures salutations sportives.
Arnaud Boisset