La préparation se passe à merveille!

Hello tout le monde, J’espère que vous vous portez bien. De mon côté, tout va pour le mieux. J’ai repris le ski avec déjà une quinzaine de jours dans les jambes. Je n’ai ni de douleurs, ni d’appréhension; c’est vraiment optimal. Il me reste désormais un peu plus d’un mois avant les premières courses. Nous allons terminer la préparation sur le glacier de Saas-Fee, puis Diavolezza (dans les Grisons) dans un second temps. Vous l’avez compris tous les voyants sont donc au vert de mon côté. Je vous laisse avec une interview réalisée avec la radio Rhône FM sur mon retour de blessure. A écouter si vous avez 10 minutes devant vous, le format podcast est agréable pour écouter en déplacement. interview RhôneFM Meilleures salutations sportives. Arnaud...

Retour sur les skis pour Arnaud Boisset

Hello tout le monde, Le 10 juillet, après 18 semaines à Macolin, j’ai terminé mon école de recrue en tant que sportif d’élite. Je suis fier d’être désormais soldat du sport et d’avoir accompli la première partie de mes obligations militaires. Après quelques semaines d’entraînement à la maison, j’étais à nouveau convoqué à Macolin pour tester mon genou 5  mois et demi après mon opération. Je dois reconnaître que ces tests se sont très bien passés, j’ai même amélioré bon nombre de mes valeurs de l’année passée. Le résultat était d’ailleurs tellement positif que les médecins et les physio m’ont donné leur feu vert pour retourner sur la neige. Personnellement, je ne me sentais pas tout à fait prêt. En effet, lorsqu’on effectue ces tests tout est contrôlé, les sauts sont par exemple effectués sur une planche de bois stable et on ne risque rien. Alors que sur les skis, les facteurs externes sont trop nombreux pour être contrôlés. Ce n’est pas que je n’avais pas confiance en mon genou mais j’ai en fait préféré attendre un peu avant de me lancer. Je m’étais donc mis en tête de rechausser les skis les 17 et 18 août à Saas-Fee, tout seul, sans la pression de l’équipe, afin de retrouver moi-même mes sensations, sans ressentir aucune pression. Malheureusement, la météo en a décidé autrement : impossible de skier puisqu’il faisait trop chaud la nuit et le glacier est resté fermé les 2 jours… Par la suite, nous avons organisé à huit amis un camp de survie en autonomie : on dormait à la belle étoile, à même le sol, car il fallait se débrouiller avec les...

La lourde chute d’Arnaud Boisset

Hello tout le monde, J’aurais préféré vous annoncer ma première sélection en coupe du monde mais malheureusement le destin en a voulu autrement. Samedi, je suis tombé lors de la descente de Coupe d’Europe qui avait lieu à Orcières en France. En me relevant, j’ai ressenti des douleurs au genou mais aucun diagnostic n’a pu être posé dans un premier temps. Or l’IRM que j’ai passée lundi ne laisse pas place au doute: déchirure des ligaments croisés et rupture partielle du ligament interne. Les ménisques ne devraient toutefois pas être touchés. Je dois actuellement attendre que l’épanchement se résolve. Après avoir touché du bout des doigts mes débuts en coupe du monde, ce n’est pas facile à encaisser. Mais je suis déjà tourné vers la saison prochaine avec un vision à long terme pour ma guérison. J’ai dit aux médecins qu’il fallait faire en sorte qu’à 50 ans je puisse toujours faire du sport sans douleur. Si l’opération et la convalescence se déroulent correctement, je devrais pouvoir remonter sur les skis en septembre normalement. La préparation de ma prochaine saison ne devrait donc pas être compromise. Merci pour votre soutien qui compte plus que jamais. Meilleures salutations sportives. A bientôt. Arnaud...

Arnaud Boisset : des résultats impressionnants pour Noël!

Je suis heureux de vous annoncer que je continue de surfer sur la vague du bon début de saison! En début de semaine, nous étions à Santa Caterina, en Italie, pour y disputer deux épreuves comptant pour la Coupe d’Europe. Lors de la première, un combiné, tout avait bien commencé: j’avais le dossard 2 et je réalisais le 2ème chrono au dernier temps intermédiaire quand je suis sorti à trois portes de l’arrivée… Dommage, mon ski était en place, mais c’était la deuxième fois consécutive que je sortais en super-G. Pas top pour la confiance ! J’ai rapidement dû relever la tête et ne pas broyer du noir pendant le trajet de 7h de voiture pour se rendre à Zinal. Hier, nous étions à Zinal pour deux super-G. Il avait pas mal neigé pendant la nuit mais les organisateurs avaient accompli un super boulot, et la neige était top. Pour la première épreuve, je me suis élancé avec un dossard élevé, le 39, étant donné que je n’avais pas marqué de points à Santa Caterina. J’ai vraiment tout donné, et j’ai pris tous les risques. Et ça a payé puisque j’ai terminé 3e. Génial ! C’est mon 1er podium en coupe d’Europe en super-G qui s’ajoute à celui décroché en début d’année en descente à Chamonix. Lors de la 2ème épreuve j’ai réalisé une bonne course, un peu à l’image de la première, et j’ai réussi le 7e temps. C’est un double résultat qui me satisfait vraiment, d’autant plus que le plateau était très relevé, avec la présence de tous les skieurs de retour des Etats-Unis. Ça fait plaisir de constater que, lorsque...

Arnaud Boisset gagne son premier Super-G FIS!

La saison venant de commencer, je me permet de vous faire un feedback sur la fin de ma préparation et le début de la saison. Fin octobre, nous avons abandonné notre programme d’entraînement sur les glaciers suisses pour nous rendre à Pitztal, en Autriche, puis à Diavolezza, et enfin à Zinal. Si les conditions étaient bonnes, voire parfaites, les pistes n’étaient malheureusement pas assez longues ni assez sûres pour de la vitesse. Personnellement, cela ne m’a pas vraiment dérangé car j’estimais que nous n’avions pas fait assez de technique. Du coup, j’étais content de remettre les skis de slalom et de géant. Ma saison devait débuter par des super-G à Tignes mais ces épreuves ont été annulées en raison d’importantes chutes de neige. Si bien que je me suis retrouvé un peu désœuvré pendant une semaine. Dans ces conditions, pourquoi ne pas participer aux slaloms FIS de Diavolezza ? Certes, j’avais eu en tout et pour tout cinq jours d’entraînement en slalom cet été, mais plutôt que de rester à la maison en rongeant mon frein, j’ai préféré me replonger dans le bain de la compétition. Bon, les résultats ont été plutôt décevants, pas à la hauteur des qualités que j’avais démontrées par le passé dans la discipline mais ce n’était pas grave, l’essentiel était de retrouver le rythme de course. La semaine dernière, lundi et mardi, nous nous sommes entraînés à Zinal avant d’y disputer deux géants FIS. J’étais satisfait de mon niveau technique, cela faisait même un certain temps que je n’avais plus aussi bien skié en géant. J’ai fait des courses dans l’ensemble bonne il manquait...

La préparation d’Arnaud

Cher Sponsor, Tout d’abord merci de me soutenir cette année encore. La saison de préparation touche à sa fin. J’ai participé à plus de 10 camps depuis ce printemps à travers toute la Suisse. Mais aussi le désormais habituel camp en Allemagne dans le tunnel où j’ai pu pour la première fois depuis la fin de la saison remettre les skis. Je sors aujourd’hui de ma première semaine sur la neige de Davos, durant laquelle j’ai retrouvé les bonnes sensations qui m’avait un peu manqué cet été. Mes premières courses se dérouleront à Goms début décembre si la neige le permet. Je vous souhaite un magnifique automne et un joli début d’hiver plein de neige....