Bilan de saison 2021 pour Arnaud

Bonjour à tous, La saison 2021 est désormais terminé et il est temps d’en faire le bilan. A mes yeux, ce fût une très bonne saison. Il ne faut pas oublier que je revenais de blessure. Je suis donc plus que satisfait d’avoir rapidement retrouvé le niveau d’avant, voire un peu mieux. Dès décembre, tout allait en effet très bien, ce qui m’a permis de construire sur cette base positive. En super-G, j’avais beaucoup de vitesse même si j’ai parfois pris un petit peu trop de risques; il y a eu pas mal de déchet, je suis notamment sorti trois en Coupe d’Europe sur sept courses; c’est trop… En descente, il m’a manqué des kilomètres à l’entraînement, jusqu’à mi-janvier; ensuite, ça s’est mieux passé. Au final, j’ai amélioré mes classements mondiaux en descente, en super-G et même en géant. La seule petite alerte physique est survenue lors de la dernière course importante, les finales de Coupe d’Europe à Saalbach. Mais mon genou va désormais très bien, je peux reskier à fond. Autrement dit, je serai vraiment prêt pour les premiers camps d’entraînement de cet été. Par ailleurs, j’ai confirmé mon statut de cadre B, et je pense avoir progressé au sein du groupe. Là, je lorgne vraiment sur la Coupe du monde. Mon but premier pour l’avenir est d’accumuler de l’expérience sur les pistes de Coupe du monde. Mais si l’on veut bénéficier de ce type d’opportunités, il faut faire preuve de patience. En ce qui concerne la constitution des groupes d’entraînement pour la saison prochaine, la décision va vraisemblablement tomber fin avril mais il ne devrait pas y avoir trop de surprises puisque...

Excellente descente d’Arnaud

Bonjour tout le monde, En début de semaine, je me trouvais à Sella Nevea en Italie pour disputer les dernières coupes d’Europe de descente avant les finales. Ces coupes d’Europe ont bénéficié d’un plateau très relevé : beaucoup de skieurs de Coupe du monde étaient en effet présents car les non-sélectionnés pour Cortina avaient ainsi le moyen de combler un trou dans leur programme. Lors de la première descente, je me suis classé 10e à 58 centièmes ; à mes yeux, j’ai livré une prestation très solide, j’ai skié à mon niveau, sans commettre d’erreur et en gérant la prise de risque. Au final, je suis 2e Suisse. Lors de la deuxième descente, je me suis classé 15e en perdant 3 dixièmes de plus et finissant 3e Suisse. Certes, j’étais plus loin que la veille mais si je ne regarde que ma performance, j’en suis satisfait car j’ai réalisé des manches constantes et rapides. Suite à ces résultats, j’ai été sélectionné pour participer aux entraînements en vue des épreuves de Coupe du monde qui auront lieu à Saalbach la semaine prochaine. Nous devrions donc être six en qualification en vue des courses, vraisemblablement les mêmes qu’à Garmisch, à savoir Stefan Rogentin, Nils Mani, Gilles Roulin, Lars Rösti, Yannick Chabloz et moi, afin de décrocher les 2 ou 3 places à disposition, selon la présence ou l’absence de Mauro Caviezel. Il faudra donc skier vite à l’entraînement pour avoir une chance de prendre un départ. Mais comme il y aura trois courses (2 descentes et 1 super-G), les opportunités devraient être plus importantes qu’à Garmisch, où une seule épreuve était au...

Podium à Zinal pour Arnaud

Hello tout le monde, C’est avec un plaisir non-dissimulé que je vous partage ma deuxième place décrochée lundi au super-G coupe d’Europe de Zinal! J’ai manqué la victoire pour un petit centième mais je suis tout de même très content de ma performance personnelle! Après près d’un mois sans course (pause de fin d’année oblige), je ne savais pas trop à quoi m’attendre. Comme j’avais le dossard 13, je suis parti derrière les favoris mais suis arrivé premier avec 77 centièmes d’avance. Je n’y croyais pas, à tel point que j’ai demandé autour de moi si le chronométrage était bien correct… Ensuite, j’ai vu les autres terminer derrière, et j’étais encore largement en tête après les 30. Au fur et à mesure, la piste s’est un peu accélérée avec le soleil sur le plat final tout en restant assez bonne sur le mur du haut. Ce qui a permis à des dossards élevés de rentrer dans les dix premiers (le 76 a même fini 10e). Jusqu’au 39, Lars Rösti, qui me passe devant pour un centième… Mais je ne me suis pas vexé pour autant, c’est la loi du sport ; peut-être que les centièmes seront en ma faveur la prochaine fois ; et à tout prendre, c’est mieux d’être dépassé par un Suisse. Cette deuxième place constitue le meilleur résultat de ma carrière, et mes meilleurs points FIS. Là, je vais me plonger dans les livres car j’ai des examens universitaires samedi. Dimanche, je vais partir pour Orcières, en France, où je m’étais blessé l’année passée. La semaine prochaine sera très importante pour la Coupe d’Europe, avec 2...

La préparation se passe à merveille!

Hello tout le monde, J’espère que vous vous portez bien. De mon côté, tout va pour le mieux. J’ai repris le ski avec déjà une quinzaine de jours dans les jambes. Je n’ai ni de douleurs, ni d’appréhension; c’est vraiment optimal. Il me reste désormais un peu plus d’un mois avant les premières courses. Nous allons terminer la préparation sur le glacier de Saas-Fee, puis Diavolezza (dans les Grisons) dans un second temps. Vous l’avez compris tous les voyants sont donc au vert de mon côté. Je vous laisse avec une interview réalisée avec la radio Rhône FM sur mon retour de blessure. A écouter si vous avez 10 minutes devant vous, le format podcast est agréable pour écouter en déplacement. interview RhôneFM Meilleures salutations sportives. Arnaud...

Retour sur les skis pour Arnaud Boisset

Hello tout le monde, Le 10 juillet, après 18 semaines à Macolin, j’ai terminé mon école de recrue en tant que sportif d’élite. Je suis fier d’être désormais soldat du sport et d’avoir accompli la première partie de mes obligations militaires. Après quelques semaines d’entraînement à la maison, j’étais à nouveau convoqué à Macolin pour tester mon genou 5  mois et demi après mon opération. Je dois reconnaître que ces tests se sont très bien passés, j’ai même amélioré bon nombre de mes valeurs de l’année passée. Le résultat était d’ailleurs tellement positif que les médecins et les physio m’ont donné leur feu vert pour retourner sur la neige. Personnellement, je ne me sentais pas tout à fait prêt. En effet, lorsqu’on effectue ces tests tout est contrôlé, les sauts sont par exemple effectués sur une planche de bois stable et on ne risque rien. Alors que sur les skis, les facteurs externes sont trop nombreux pour être contrôlés. Ce n’est pas que je n’avais pas confiance en mon genou mais j’ai en fait préféré attendre un peu avant de me lancer. Je m’étais donc mis en tête de rechausser les skis les 17 et 18 août à Saas-Fee, tout seul, sans la pression de l’équipe, afin de retrouver moi-même mes sensations, sans ressentir aucune pression. Malheureusement, la météo en a décidé autrement : impossible de skier puisqu’il faisait trop chaud la nuit et le glacier est resté fermé les 2 jours… Par la suite, nous avons organisé à huit amis un camp de survie en autonomie : on dormait à la belle étoile, à même le sol, car il fallait se débrouiller avec les...

La lourde chute d’Arnaud Boisset

Hello tout le monde, J’aurais préféré vous annoncer ma première sélection en coupe du monde mais malheureusement le destin en a voulu autrement. Samedi, je suis tombé lors de la descente de Coupe d’Europe qui avait lieu à Orcières en France. En me relevant, j’ai ressenti des douleurs au genou mais aucun diagnostic n’a pu être posé dans un premier temps. Or l’IRM que j’ai passée lundi ne laisse pas place au doute: déchirure des ligaments croisés et rupture partielle du ligament interne. Les ménisques ne devraient toutefois pas être touchés. Je dois actuellement attendre que l’épanchement se résolve. Après avoir touché du bout des doigts mes débuts en coupe du monde, ce n’est pas facile à encaisser. Mais je suis déjà tourné vers la saison prochaine avec un vision à long terme pour ma guérison. J’ai dit aux médecins qu’il fallait faire en sorte qu’à 50 ans je puisse toujours faire du sport sans douleur. Si l’opération et la convalescence se déroulent correctement, je devrais pouvoir remonter sur les skis en septembre normalement. La préparation de ma prochaine saison ne devrait donc pas être compromise. Merci pour votre soutien qui compte plus que jamais. Meilleures salutations sportives. A bientôt. Arnaud...